fr
en
slo

Appel aux citoyens européens – 5 avril, 2019

Appel aux citoyens européens – 5 avril, 2019

Après la Première Guerre mondiale, les écrivains avaient de grands espoirs pour l’avenir. Ils ont établi le PEN Club International, en 1921, acronyme pour Poètes, Essayistes et Romanciers en anglais. Ils souhaitaient promouvoir la paix à travers la littérature et tentaient résolument de construire une société des nations, fondée sur des valeurs humanistes partagées et une gouvernance démocratique.

Nous comptons aujourd'hui environ 140 centres PEN dans plus de 100 pays du monde entier. En tant qu'écrivains, nous savons que la littérature ne connaît pas de frontières. Nous croyons en l'idéal d'une humanité vivant dans la paix et l'égalité dans un monde. En tant que membres du PEN, nous nous engageons à utiliser à tout moment quelle que soit l'influence que nous avons en faveur de la bonne compréhension et du respect mutuel entre les nations et les peuples. Nous nous engageons à faire tout notre possible pour dissiper toutes les haines, que ce soit la haine basée sur la race, la classe, la religion, le sexe ou tout autre prétexte ou idéologie.

Au cours des siècles, l’Europe a connu de terribles guerres menées au nom de la religion, d’idéologies laïques, de préjugés ultranationalistes et racistes et de l’arrogance. Au cours des siècles, les Européens ont exporté guerres et exploitation vers d'autres continents et ont causé une grande peine à nos semblables dans d’autres parties du monde.

Bien que nous partagions notre vision d’une Europe unie aujourd’hui, nous essayons de surmonter les perspectives eurocentriques du passé. En tant que membres de PEN International, nous croyons en un esprit de solidarité et de respect de l'humanité, tel que défini dans notre charte et dans la Déclaration des droits de l'homme.

Nous défendons une Europe unie aux frontières ouvertes. Nous croyons que l'Europe continue d’être une communauté respectueuse des droits de l'homme, de la prééminence du droit, de la liberté d’expression et de réunion, et où la tolérance et le respect prospèreront. Nous espérons que le discours des années 1930 ne trouvera pas d’écho dans le discours d’aujourd’hui. Nous exigeons l'amélioration fondamentale de notre démocratie dans l'Europe moderne. L'Europe moderne ne se fonde pas seulement sur l'économie. Elle est fondée sur nos valeurs européennes communes qui se sont développées au cours des siècles, et n'oublions pas, au prix d'immenses sacrifices. Nous croyons que chaque personne mérite le respect, sans distinction de nationalité, de race, de sexe et d’âge. L'Europe moderne se fonde sur la solidarité. Ce sera possible si nous apprenons l'histoire et la culture de tous les pays européens.

Nous vous exhortons, citoyens européens, à participer aux élections parlementaires européennes. Bien que l’Union européenne ne soit bien sûr pas « l’Europe » et, comme toutes les institutions humaines, est loin d’être parfaite et nécessite une réforme constante, les améliorations nécessaires peuvent être mises en place que par des politiciens qui respectent nos valeurs humanistes et croient en la vision d'une Europe commune. Les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui, tels que les injustices économiques, le changement climatique et les guerres, qui conduisent tous à une migration de masse, ne peuvent pas être résolus par des approches populistes et simplistes, comme les ultranationalistes essaient de nous le faire croire.

Nous appelons à la formation d'un programme européen commun d'éducation qui impliquerait l'enseignement de l'histoire de tous les pays d'Europe. De cette façon, nous pourrions atteindre une renaissance de la cohabitation, la fin de l'autocratie et une nouvelle vague de solidarité entre nous tous.

Construisons l'avenir ensemble.

Les délégués des centres PEN se sont réunis à la 51ème Conférence du Comité des écrivains pour la paix à Bled, en Slovénie, Avril 2019.